Slider-overlay

Actualité

Oenotourisme ,la nouvelle activité

// Auteur: mickael


L’oenotourisme, une activité qui commence à séduire les voyageurs  
L' oenotourisme est une activité qui séduit de plus en plus de vacanciers lors de leurs séjours dans une nouvelle contrée. Pour ceux qui l’ignorent encore, il s’agit de découvrir les régions viticoles et les productions d’un pays. Parmi les nombreuses destinations que les bourlingueurs pourront visiter pour leur premier voyage vinicole, on peut citer la France. En effet, les caves de l’hexagone reçoivent la visite de plus de 83,7 millions de touristes venant des quatre coins du globe tous les ans. Pendant leur voyage sur mesure, les aventuriers auront l’occasion de visiter plusieurs domaines vinicoles.
 
Visiter les vignobles de Bordeaux  Pour commencer leur périple, ils pourront par exemple aller à Bordeaux pour découvrir son vignoble. En effet, cette commune du sud-ouest du pays est une adresse de choix pour faire de l’oenotourisme. Et pour cause, ses champs de vignes d’appellation contrôlée s’étendent sur une surface de 117 300 ha. Un séjour dans cette partie de l’hexagone ne sera que bénéfique pour les vacanciers, car ils pourront à la fois déguster les meilleurs des cépages tout en découvrant leur mode de préparation. Il faut savoir que le vignoble bordelais est cinq fois plus important que celui de Bourgogne et du Beaujolais. Par ailleurs, les aventuriers pourront héberger dans le domaine des deux cèdres qui les proposeront les immanquables d’une visite dans cette partie du territoire.  
Quelques astuces pour reconnaître les cépages
 Durant leurs séjours à Bordeaux, les touristes auront l’occasion de goûter à plusieurs spécialités vinicoles comme le Sauvignon, le Cabernet Franc, le Cabernet-Sauvignon ou le Merlot. Bien entendu, les producteurs locaux se feront un plaisir de leur initier à la reconnaissance des cépages qui compose chaque vin. En effet, l’identification des arômes est une tâche assez difficile qui nécessite un apprentissage. À titre d’exemple, pour un cépage blanc, il faut retenir son taux d’acidité et de gras. Si la sensation d’acidité est atténuée par le niveau de gras du vin, on peut en déduire que le vin est de bonne qualité. Par ailleurs, un cépage rouge se distingue par l’équilibre entre les tannins, les gras et l’acidité. Il est à noter que le tanin est une substance végétale qui est extraite de la peau du raisin rouge pendant sa macération.
http://www.marcovasco.fr