Slider-overlay

Actualité

Bordeaux et les Bastides de Dordogne

// Auteur: Michael

À la découverte des merveilles architecturales de Bordeaux

  Bordeaux est une commune du sud-ouest de la France. Elle a une superficie de 49,36 km2. Ce territoire est connu pour ses vins et les vignobles du Bordelais. Il est également riche en architecture, à savoir le Grand Théâtre ainsi que la Place de la Bourse. Pour découvrir les patrimoines de cette agglomération, les bourlingueurs peuvent débuter leur aventure par la visite de la Cathédrale Saint-André. Celle-ci est l’un des monuments les plus populaires. Elle est localisée près de l’Hôtel de Ville, dans le coin Pey-Berland. Elle a été fabriquée par le pape Urbain II en 1096. Le mariage d’Aliénor d'Aquitaine ainsi que celui d’Anne d’Autriche ont été célébré dans cette église. Ce chef-d’œuvre est de style gothique angevin du Xlle siècle. Il est composé d’un portail royal et d’une entrée du public. Il possède également un grand orgue de tribune. Les routards trouveront à gauche de l’autel une chapelle dédiée à Saint Simon Stock.  

Le cimetière de la Chartreuse, un véritable musée de l’architecture funéraire

  Le cimetière de la Chartreuse est une des destinations à ne pas manquer lors d’un passage en France. Il constitue un musée de l’art et de la sculpture funèbre. Il était créé en 1791et figure parmi les plus anciens et grands mausolées de Bordeaux. Il est d’une superficie de 27,7ha et est aménagé sur les jardins du couvent des Chartreux. Ce chef-d’œuvre était classé monument historique en 1921. Il était devenu patrimoine de l’UNESCO en 2007. La personnalité de la vie politique, économique, culturelle et artistique bordelaise y repose. Les voyageurs y découvrent la sépulture de Jean-Victor CROZATIER qui a été construit en 1927. Ce site est également le siège du tombeau de Pierre LA COUR. Celui-ci était un peintre et un graveur réputé de Bordeaux. C’était un conservateur du musée des Antiques qui enseignait le néo-classicisme. On y recense aussi des morts de la première et la deuxième guerre mondiale.  

Détour à Dordogne, un circuit à travers les Bastides de Gironde

  Les voyageurs peuvent continuer leur voyage aventure par la découverte de huit Bastides de Gironde. Il s’agit d’un ensemble des villes nouvelles du Moyen Âge. Ces édifices se localisent à l’est de Bordeaux et s’agglomère autour d’une place centrale à arcades. Les globe-trotteurs peuvent commencer leur trajet par la visite de la bastide de Sainte-Foy-la-Grande. Celle-ci est située sur les bords de la Dordogne. Elle est créée par un français appelé Alphonse de Poitiers en 1255. Elle possède des hôtels du XVIIIe siècle et de vieux bâtiments à colombages. Ensuite, Sauveterre-de-Guyenne fut bâti par le roi Édouard I. Elle est d’architecture anglaise et célèbre pour ses quatre portes fortifiées. Près de cet merveille se trouve Monségur. Elle domine la vallée du Dropt par ses maisons à pans de bois. Les touristes y découvrent une halle métallique du XIXe siècle. Les autres burgs, Blasimon, Cadillac, Créon Libourne, Pellegrue accueillent des marchés des produits frais. La date et le choix du lieu de commerce varient d’une bastide à une autre.